Stay Hungry, Stay Foolish

Qui aurait pensé que l’Opéra était si moderne ?

In Uncategorized on August 5, 2011 at 11:12 am

 

Oui, mais toute seule on s’ennuie,
Et les vrais plaisirs sont à deux;
Donc, pour me tenir compagnie,
J’emmènerai mon amoureux!
Mon amoureux, il est au diable,
Je l’ai mis à la porte hier!
Mon pauvre coeur très consolable,
Mon coeur est libre comme l’air!
J’ai les galants à la douzaine,
Mais ils ne sont pas à mon gré.
Voici la fin de la semaine;
Qui veut m’aimer? Je l’aimerai!
Qui veut mon âme? Elle est à prendre.
Vous arrivez au bon moment!
J’ai guère le temps d’attendre,
Car avec mon nouvel amant,
Près des remparts de Séville,
Chez mon ami, Lilas Pastia
nous irons danser la Séguedille
Boirons du Manzanilla
lalalalalalalalalalala!

Carmen: Act I – Près des remparts de Seville. Bizet, 1875

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s

%d bloggers like this: